Rechercher
  • Valerie Petit

TEXTE. Ecrire la Nature #2 Tocqueville

Été 1831, Alexis de #Tocqueville, entreprend un voyage aux confins de la civilisation américaine, cherchant à franchir la frontière par delà laquelle il espère trouver cette nature sauvage dont il devine la fin prochaine



“C’est cette idée de destruction, cette arrière pensée d’un changement prochain et inévitable qui donne aux solitudes de l’Amérique un caractère si original et une si touchante beauté


On les voit avec un plaisir mélancolique, on se hâte en quelque sorte de les admirer. L’idée de cette grandeur naturelle et sauvage qui va finir se mêle aux superbes images que la marche triomphante de la civilisation fait naître


On se sent fier d’être homme et l’on éprouve en même temps je ne sais quel amer regret du pouvoir que Dieu nous a accordé sur la nature”.


[Tocqueville, 15 jours dans le désert]

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout